Tuto, DIY et

tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la peinture textile !

 

Suite à mon dernier article, ICI, sur la peinture textile,

et aux nombreux commentaires du genre :

"oh non, c'est pas pour moi, j'sais pas dessiner....."

J'ai donc décider de vous donner quelques astuces pour le dessin et par la même occasion,

toutes les étapes de la peinture textile.

 

DSC_0810

 

Tout d'abord, il existe plusieurs marque de peinture textile, (Marabu, Pébéo, Lefranc Bourgeois), et à ce niveau là,pas de grosse préférence, elles se valent toutes (ou presque). Enfin, ça dépend des gens.....Si vous trouvez que votre peinture est trop pateuse, vous pouvez toujours la diluer avec un peu d'eau.(et à savoir, la peinture textile peut également s'utiliser sur une multitude d'autres support, bois, papier, carton.....donc, à choisir, autant acheter directement celle-ci même pour d'autres utilisations....et même si on vous dis le contraire en boutique, forcement, c'est pas dans leur intérêt !!!)Elle existe en pot ou en canule, il y en a pour textile clair ou textile foncé. Sinon, il y a aussi les feutres textiles, mais là, c'est encore autre chose.


Bref, pour le reste du matos, il est bien d'avoir, différents pinceaux, petit, fin, large, brosse....,

du papier, du scotch, de l'eau, un vieux torchon.

 

Ensuite, pour les motifs et l'application, il existe plusieurs techniques :

celle du pochoir et/ou du scotch ou celle du dessin (même pour les nuls !)

Voici les exemples que j'ai réalisé spécialement pour ce tuto,

et que je vais essayer de vous expliquer étape par étape.

 

surprise

 

Alors, commençons par la plus fastoche, qui est évidemment la bonne vieille technique du pochoir.

Le must, c'est d'avoir des pochoirs autocollants parce qu'ils adhèrent bien partout,

il y a moins de risque de fuite de peinture par en dessous, mais surtout, il reste en place jusqu'à la fin !

(à défaut vous pouvez toujours utiliser de la colle en bombe repositionnable à faible dose derrière le pochoir...)

 

LE POCHOIR :

 

Ici, j'ai voulu customiser un peu mon nouveau sac de couture...

Pour ça, il vous faut :

La peinture, un pochoir, une brosse ronde, du papier.

 

6

 

Rien de compliquer, il suffit juste de bien positionner votre pochoir en prenant les mesures.

Ensuite, pour l'application de la peinture, plusieurs conseils :

1 TOUJOURS mettre une feuille de papier sous votre tissu (ça vous évitera par exemple de vous retrouver avec des taches sur le dos de votre tee-shirt, alors que le motif est devant). 2 Secouer votre pot, ouvrez le et utiliser la peinture qui est dans le couvercle, ça permet de mieux doser et de ne pas avoir de la peinture plein le manche du pinceau. 3 Avant l'application, tamponner votre brosse sur une feuille de papier pour enlever le surplus qui risque de glisser sous le pochoir.

Parce que attention, vous n'enleverrez JAMAIS une tache ou une goutte de peinture tombée malencontreusement à côté...

 Si vous souhaitez un effet bien couvrant, recommencez plusieurs fois, sans enlever le pochoir entre temps, vous pouvez accélérer le processus en passant un coup de sèche cheveux entre chaque couche. Et une fois sec, vous pouvez même changer de couleur si ça vous chante... Si vous avez terminé, attendez quelques minutes avant d'enlever le pochoir, mais faites le quand même avant que ce soit complètement sec .

Après, libre court à votre imagination, vous pouvez toujours agrémenter votre peinture de perles, ruban...

 

La même technique sur le dos d' un débardeur :

8

 

Par contre, avant de coudre ou coller quoi que ce soit, pensez à repasser votre peinture. Vous pourrez ainsi garder votre tee-shirt pendant des années lavage aprés lavage. Fer chaud directement sur la peinture une fois que c'est bien sec. (les instructions sont généralement sur le pot)

Attention toute fois aux peintures à effet (genre relief, paillettes, glossy... qui elles fondent avec le fer)

 

LE SCOTCH :

 

Bien, maintenant que le pochoir est maîtrisé, passons à la technique du sctoch.

Pour ça, il vous faut :

La peinture, une brosse ronde, du papier, du scotch kraft

 

3

 

Ici, juste un p'tit sac à rayures, mais soyez créatif,avec cette technique, vous pouvez carrément vous faire une marinière à la Jean-Paul Gautier ! Il suffit juste de coller votre scotch en fonction du résultat que vous souhaitez...des lignes, des carrés, des losanges, des triangles, à vous le style géométrique !!!

Puis, on utilise la technique du pochoir, en pensant à bien éponger sa brosse sur le papier et sans oublier de glisser une autre feuille de papier à l'intérieur du sac !

 

LE DESSIN :

 

Sinon, pour être encore plus créative, il y a l'autre technique, celle du dessin !

Nous y voilà !!!!!!!

 

Alors, pour les nuls en dessin, pas de panique, voici quelques astuces :

Bon autant vous le dire tout de suite, pour le papier calque, c'est mort hein ! Par contre, il est bon de savoir qu'il existe du papier carbone noir et du papier carbone blanc (pour les textiles foncés), vendu en grande largeur.

Sinon, il existe aussi la vielle technique de la fenêtre ! Dessinez ou imprimer votre dessin, glisser le à l'intérieur du tee-shirt ou du sac, et scotché votre dit tee-shirt sur la vitre, voilà, vous n'avez plus qu'à reproduire le motif avec un craie à couture ou un crayon de papier. Et si il est trop tard, ou que l'envie vous prend de faire ça le soir, ou encore la nuit (why not ?) il y a encore une solution ! Soit vous avez une table en verre ou à défaut, une plaque de verre que vous empruntez 5mn à votre cadre accroché au mur, vous la calez sur vos genoux et vous glissez votre lampe de chevet par terre juste en dessous. Et là, ben, y a plus qu'à reproduire votre joli motif qui se voit par transparence !!!!!!! Alors, elle est pas belle la vie ? Vous pensez toujours que vous êtes obligé de savoir dessiner ????????

 

Bon, les explications en images...

 

9

 

Il vous faut :

La peinture, le tee-shirt, du papier, du scotch, des pinceaux (types gouaches) plus ou moins fin, mais pas trop mou, les vieux pinceaux que l'on a depuis des années sont souvent les meilleurs... un crayon, votre motif sur papier, un grand carton ou une planche de bois, un verre d'eau, un torchon.

1. On dessine son motif à travers la vitre (en scotchant, il est important d'étirer un peu la fibre pour plus de faciliter à dessiner au crayon, mais aussi, parce que c'est comme cela qu'il sera sur vous). 2. Une fois le dessin réalisé, on vient intégrer une grand carton ou une planche de bois à l'intérieur du tee-shirt (également pour faciliter le passage du pinceau sur de la fibre mais aussi pour être sûre de couvrir le moindre petit trou, qui se verra tout de suite sur un tee-shirt un peu moulant où la maille va s'étirer...) 3. Pensez à protéger le tour de votre dessin avec du papier, une boulette est vite arrivée ! 4. Comme avec la brosse, secouer votre pot et utiliser la peinture du couvercle. 5. Peindre les différents motifs (en fonction de la couleur, elle sera plus clair ou plus foncé en séchant) attendre que ce soit sec et repasser une autre couche si besoin. 6. Pour les détails assez fin, perso, j'utilse un pinceau extra extra fin, mais il y a les tubes à canules pour faires des points ou divers traits.....(A utiliser avec délicatesse, parce que je trouve qu'on ne maîtrise pas bien la dose qui sort, moi, j'aime pô, mais chacun son truc) ! Et il y a aussi les feutres (spéciaux pour textiles) qui peuvent s'avérer utile pour les mains moins habiles... :-)

Une fois terminé et complètement sec, on n'oublie pas l'étape du repassage.


Un autre exemple avec un sac :

 

5

 

Simple d'utilisation, les couleurs se mélangent parfaitement, soit à l'avance dans un mini pot ou une assiette, soit directement sur le tissu en utilisant plusieurs couleurs en même temps, ce qui vous permet de faire des dégradés.

Attention toute fois à ce que votre pinceau ne soit plein d'eau, sinon, ça va baver et se diffuser tout autour. Par contre, une peinture trop vieille ou trop dur se ravive facilement avec un peu d'eau.

 

Pour le lettrage, c'est pareil !

10

 

A gauche, j'ai imprimé ma phrase avec une jolie typo, et à droite, je l'ai simplement écrit sur une feuille de papier avec un gros feutre, puis à chaque fois, glisser à l'intérieur du sac pour la décalquer.

 

Voilà !!!!!!!

Bon, je ne prétends pas avoir révolutionner l'art de la peinture textile, mais j'espère avoir pu vous apporter quelques astuces pour vous motiver, vous aider à comprendre, ou vous prouver qu'on peut faire des trucs sympa, sans savoir dessiner !!! Il existe encore pleins d'autres techniques pour donner différents effets à vos peinture, mais le but n'était pas là aujourd'hui...    Alors partante ???

 

Allez encore deux p'titx extrait pour finir de vous convaincre....

 

A

Mon sac de plage, avec une paire de tong où la semelle est peinte en argent, quelques trous avec des minis rivets blanc en forme de coeur, et du ruban de satin pour les lanières...

 

C

Mon fameux tableau qui me suit depuis le début de ce blog, réalisé sur du tissu en lin, et agrémenté de dentelle, strass, ou autre fil pour les lacets de chaussures...

 

Vous avez tenue jusqu'au bout ?

Merci et surtout félicitation !!!

 

Et si certaines créa vous ont beaucoup plus, alors je vous donne rendez-vous demain, ici même,

car une méga énormissime surprise vous attends !!!!!!!!

Yeah